Rugby sous-marin / Underwater Rugby?

Français

Bref historique

Le rugby sous-marin est né en Allemagne en 1961 à Mülheim et son invention est attribuée à Ludwig von Bersuda, qui était à l’époque l’un des membres du Club Subaquatique Allemand (DUC) à Cologne (Köln en Allemand). Il fut celui qui est venu avec l’idée de créer un ballon submersible dont le poids lui permettrait d’être déplacé et passé d’une personne à l’autre sous l’eau. En injectant un ballon de water-polo avec une solution saline, la densité de celui-ci devient supérieure à celle de l’eau et donc le ballon ne flotte plus mais coule lentement vers le fond de la piscine.

Graduellement, à partir de 1961 les clubs de plongée dans des villes telles que Dusseldorf, Essen, Duisbourg et Bochum commencèrent à pratiquer ce jeu et constituer de équipes. Peu de temps après, le rugby sous-marin gagna de l’intérêt en Europe; la France et des pays scandinaves tels que le Danemark, la Finlande et la Suède commencèrent à le pratiquer. En 1978 le sport fut reconnu officiellement par la CMAS et le premier championnat européen eut lieu dans la même année en Suède, événement majeur couronné par le premier championnat mondial de rugby sous-marin organisé à Mülheim, en 1980. Le rugby sous-marin reste très populaire en Europe en ce moment, surtout en Allemagne.

En ce qui concerne le continent américain, le rugby sous-marin a été pratiqué aux États-Unis et dans certains pays de l’Amérique latine depuis les années 1980. Pour ce qui est du Canada, les clubs, CAMO inclusivement, ont apparu très récemment et le hockey sous-marin a contribué en partie à développer un intérêt pour le rugby sous-marin. Un bon nombre des clubs pratiquent les deux sports au niveau compétitif.

Le jeu

Le rugby sous-marin est un sport collectif qui se joue en apnée, dans un environnement limité – une piscine – et consiste à la base dans l’affrontement de deux équipes composées de six joueurs chaque. En effet, les deux équipes peuvent contenir jusqu’à douze joueurs, toutefois seulement six joueurs peuvent être dans l’eau simultanément pour chaque équipe, les joueurs en réserve doivent rester à l’extérieur de l’aire du jeu, dans une zone bien délimitée. L’équipement de chaque joueur est composé d’un casque de water-polo, un masque, un tuba et une paire de palmes. Pour des amples informations, veuillez vous référer à la page sur l’équipement.

Plan d’un terrain de rugby sous-marin. Image tirée de Wikipedia; Auteur – Fritzhar.

canasta_tasmania.1

Panier fabriqué sur mesure avec quelques ballons, question de comprendre les dimensions respectives.

 

 

Le ballon est sphérique, plus petit qu’un ballon de volleyball, et contient une solution saline qui le rend submersible. Les buts, en forme d’un panier, sont en métal et sont placés au fond de la piscine (entre 3,5 et 5 mètres de profondeur au maximum) aux deux extrémités. Les rôles dans une équipe sont au nombre de trois: les attaquants, les défenseurs et les gardiens du but. Pour chaque équipe, deux joueurs sont responsables de remplir un des trois rôles afin d’assurer une bonne cohésion et structure dans le travail d’équipe qui est essentiel dans ce sport. En grand, l’objectif du jeu est de manier le ballon entre les coéquipiers, dans les limites du terrain, et le placer dans le but/panier de l’équipe adverse.

Règles de base et arbitrage

Quelques règles générales qui assurent le bon déroulement du jeu et une bonne ambiance parmi les joueurs des deux équipes:

  • Seul le joueur en possession du ballon a le droit d’empoigner ou peut-être empoigné par un joueur de l’équipe adverse.
  • Il est interdit d’agripper/tenir le matériel d’un joueur: masque, palmes, tuba, maillot, etc.
  • Il est interdit d’attraper la tête ou le cou d’un joueur. Ne jamais s’attaquer à la tête d’un joueur!
  • Toute violence est interdite: mordre, griffer, frapper intentionnellement, etc.
  • Toujours garder les ongles courts.
  • Les coups de coude sont interdits.
  • Le ballon ne doit pas sortir de l’eau ni se retrouver à la surface; il doit être submergé en tout temps durant la partie.
  • Il est interdit de se tenir au but.
  • Une équipe est composée de 12 joueurs mais uniquement 6 joueurs ont le droit d’être dans l’eau au même moment. Les remplacements sont illimités.
  • Il est interdit de continuer à tenir l’adversaire une fois que celui-ci n’est plus en possession du ballon.

Durant les compétitions, les matchs sont arbitrés par trois arbitres: deux se trouvent dans l’eau et le troisième reste sur le bord de la piscine. Les arbitres emploient des signaux sonores sous l’eau et en surface pour signaler le début/fin d’un match ainsi que l’interruption/reprise de la partie lorsqu’ils ont appellent une faute de jeu. Les arbitres se servent d’une gestuelle codifiée pour communiquer entre-eux et avec les joueurs sous l’eau ou à la surface.

Pour connaître d’avantage sur la conception du rugby sous-marin, nous vous proposons un article dans lequel est présenté un bref historique de ce sport sport ainsi que son évolution en Europe durant les deux premières décennies après sa création en 1961.

– ”Le développement du rugby-sousmarin” par Rudi Wiesner: http://www.cmas.org/le-developpement-du-rugby-subaquatique.

 English

Brief history

Underwater rugby was born in Mülheim, Germany, in 1961 and its invention is attributed to Ludwig von Bersuda, who was at the time a member of the German Underwater Club (DUC) in Cologne (Köln in German). Von Bersuda came up with the idea to create a submersible ball whose weight allowed for it to be moved and passed around from one person to another underwater. By injecting a water polo ball with a saline solution, its density becomes greater than that of the water, hence the ball no longer floats but sinks slowly to the bottom of the pool.

Gradually, from 1961 onwards diving clubs in cities such as Dusseldorf, Essen, Duisburg and Bochum began practicing this game and create their own teams. Shortly after, underwater rugby gained interest in Europe; France and the Scandinavian countries such as Denmark, Finland and Sweden began to practice it. In 1978 the sport was officially recognized by the CMAS and the first European Championship was held the same year in Sweden, a major event which was followed by the first ever underwater rugby world championship, held in Mülheim in 1980. At the time of writting this, underwater rugby remains very popular in Europe, especially in Germany.

As for the the Americas, underwater rugby has been practiced in the United States and some countries of Latin America since the 1980s. Regarding Canada, UWR clubs appeared very recently and underwater hockey has contributed in part to develop an interest for underwater rugby. Many of the clubs, including CAMO, are engaged in both sports at a competitive level.

The game

Underwater rugby is a team sport that is played in apnea (it requires holding your breath) in a limited environment – a swimming pool and it is basically a match between two teams of six players each. Indeed, both teams may contain up to twelve players, but only six players are allowed to be in the water simultaneously for each team, reserve players must remain outside the playing area, in a well defined zone. The equipment of each player consists of a water polo helmet, a mask, a snorkel and a pair of fins. For more details, please refer to the gear page.

UV_rugby_spilleområde

Plan of a underwater rugby field. Photo acquired through Wikipedia; Author – Fritzhar.

The ball is spherical, smaller than a volleyball, and contains a saline solution that renders it submersible. Goals have a basket shape, are made ​​of metal and are placed at the bottom of the pool (between 3.5 and 5 meters deep at most) on both ends. There are three specific roles in each team: attackers, defenders and goalkeepers. For each team, two players are responsible to fill one of these three roles, to ensure a good cohesion and structure which are essential in this team sport. In general, the objective of the game is to handle the ball between teammates, in a restricted field, and place it inside the goal/basket of the opposing team.

Basic rules and refereeing

Some general rules to ensure the smooth running of the game and a good atmosphere among the players of both teams:

  • Only the player with the ball has the right to grab or can be grabbed by a player of the opposing team.
  • It is forbidden to grab/hold a player’s equipment: mask, fins, snorkel, swimsuit , etc.
  • It is forbidden to grab the head or neck of a player. Never grab the head of a player!
  • All violence is forbidden: biting, scratching, hitting intentionally, etc.
  • Always keep your nails short/trimmed.
  • Elbowing is forbidden.
  • The ball must not leave the water or end up on the surface; it must be submerged at all times during the game.
  • It is forbidden to hold onto the goal.
  • A team consists of 12 players, but only 6 players are allowed to be in the water at the same time. There is no limit for substitutions during a game.
  • It is forbidden to hold on to the opponent once he is no longer in possession of the ball.

During competitions, matches are officiated by three referees: two are in the water and the third remains on the edge of the pool. Referees use sound signals underwater and the surface to signal the start/end of a match and suspend/resume the game when they call a foul play. Referees use gesturalcoded signals to communicate between themselves and with the players underwater or at the surface.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s